Maître Lê Sáng

MeLeSang1Biographie de Maître Lê Sáng

(1920-2010)

ceinture16


§ Maître Patriarche Lê Sáng, né en 1920, a débuté dans le Vovinam VVD en 1940 à Hanoi Vietnam.

§ Il assurait les fonctions de Patriarche depuis 1964 jusqu’à 1986 et de 1990 jusqu’à sa mort (2010)

§ Il est décédé le 27/09/2010 au Vietnam, à 90 ans.


La naissance
Maître Lê Sáng est né à l’automne 1920 à Hà Nội, Vietmam dans une famille baignée par le confucianisme du côté paternel et le catholicisme du côté maternel. Il est l’aîné et a deux sœurs. Il a choisi le célibat pour pouvoir se consacrer pleinement à l’art martial.

LESANGA l’âge de 20 ans, il était paralysé suite à une maladie et grâce aux soins qui lui étaient prodigués durant une année, il avait par la suite réussi à retrouver tout doucement la forme mais éprouvait encore des difficultés pour marcher. Pour remédier à ce problème et sur les conseils de ses parents, il décidait de chercher un maître pour apprendre les arts martiaux. Le hasard l’avait amené avec ses deux amis Đặng Bảy và Đặng Bỉnh au cours de Vovinam de l’Ecole Normale de Hà Nội, où enseignait le Maître Fondateur Nguyễn Lộc (1912-1960).

Talentueux et persévérant, il a été nommé, cinq ans après, en 1945, par le Maître Fondateur comme enseignant aux côtés de ses aînés comme Nguyễn Xuân Mỹ, Nguyễn Khải và Nguyễn Bích pour dispenser les entraînements au centre Bắc Qua, la maison Đấu Sảo, centre Quần Ngựa … dans la ville de Hà Nội. A partir de ce moment, il accompagnait souvent le Maître Fondateur dans de nombreuses provinces du nord du Vietnam comme : Hải Phòng, Thạch Thất (Sơn Tây), Phú Thọ, Chuế Lưu, Đan Hà, Đan Thượng, Me Đồi, Phát Diệm… En 1948, comme la guerre France-Vietnam faisait rage, il arrêtait temporairement le Vovinam pour se tourner vers une activité économique. Toutefois, il était toujours disponible à chaque fois que le Maître Fondateur Nguyễn Lộc avait besoin de lui.


Migration au sud
En juillet 1954 le Maître Fondateur Nguyễn Lộc rejoignait le Sud Vietnam avec ses fidèles disciples. Quelques mois plus tard, il avait ouvert le premier Centre de Vovinam au 55 rue Thủ Khoa Huân avec l’assistance de Maître Phan Dương Bình. Maître Lê Sáng avait aussi rejoint le Maître Fondateur au sud Vietnam, en août 1954. A son arrivée, il avait pris contact avec Maître Nguyễn Lộc et aidait de temps en temps ce dernier dans ses enseignements ; il remplaçait Maître Phan Dương Bình lorsque celui-ci devait retourner au Nord pour des motifs familiaux.
MeLeLang PresidentMondial 200pps 1En 1957, le Maître Fondateur Nguyễn Lộc tombait malade. Il autorisait ses disciples à créer de nouveaux centres et à y enseigner. Pour ses propres salles, il les avait placées sous la direction des maîtres Lê Sáng et Trần Huy Phong. A ce moment, Maître Lê Sáng avait décidé d’arrêter toutes ses activités économiques pour se consacrer au Vovinam.

Le 30 Avril 1960, le Maître Fondateur Nguyễn Lộc décéda à Saigon et fut enterré au cimetière Mạc Đĩnh Chi. Le Maître n’avait ni laissé de testament, ni désigné son successeur. Maître Lê sáng étant l’aîné et le plus âgé des maîtres de cette époque, avait été désigné par ses pairs comme « Maître Aîné ».

Le 11 novembre 1960, un coup d’état avait eu lieu mais se soldait par un échec. Comme il y avait de nombreuses personnalités du monde des arts martiaux parmi les insurgés, dont les plus connus : Monsieur Phạm Lợi (Judo) et Monsieur Tám Kiểng (Arts martiaux traditionnels), les sanctions furent sans appel : l’enseignement des arts martiaux dans le sud du Việt Nam fut interdit.


Maître Lê Sáng se retrouvait donc dans l’impossibilité d’enseigner le Vovinam-VVD, faute d’autorisation. Il décidait donc de partir à Quảng Đức avec Nguyễn Hải, le petit frère du Maître Fondateur, pour la gestion d’une plantation de caoutchouc ainsi qu’une fabrique de bois (1961-1964).

Pendant ce temps, Maître TRAN Huy Phong le remplaçait. Il continuait à développer le Vovinam dans le plus grand secret. A la fin de l’année 1963, un deuxième coup d’état éclata avec succès. Les écoles d’arts martiaux avaient de nouveau l’autorisation d’enseigner.

LE PATRIACHE
Maître Lê Sáng, ayant eu des difficultés économiques avec ses entreprises à Quảng Đức, était retourné à Sài Gòn en avril 1964. Ayant appris le retour de ce dernier, les maîtres dirigeants de cette époque l’avaient invité à les rejoindre, ce qui fut chose faite. A ce moment-là, Maître Lê Sáng participait au développent du Vovinam aux côtés des maîtres dirigeants de l’époque comme : Trần Huy Phong, Phùng Mạnh Chữ (Mạnh Hoàng), Nguyễn Văn Thư, Trần Đức Hợp, Ngô Hữu Liễn, Phan Quỳnh, Trần Bản Quế, Nguyễn Văn Cường, Nguyễn Văn Thông … Ils avaient établi un programme pour institutionnaliser l’organisation, ainsi qu’un grand projet de développement à l’échelle nationale. Ce fut la grande époque de la renaissance du Vovinam- Việt Võ Đạo (1964-1975). C’est aussi le moment où la fonction de Maître Patriarche a été créée et Maître Lê Sáng a été élu comme Patriarche par le premier Conseil des Maîtres du Vovinam-VVD.

Le Centre Hùng Vương
En 1968, Maître Lê Sáng avait acheté une maison au numéro 31 rue Sư Vạn Hạnh – 10ème arrondissement, Sài Gòn pour établir le Centre de Vovinam-Việt Võ Đạo Hùng Vương. Le rez de chaussée était réservé pour le bureau et les logements. L’étage servait de salle d’entraînements et la siège de la Fédération de Vovinam -Việt Võ Đạo jusqu’en 1975. La majorité des pratiquants du Centre Vĩnh Viễn avait rejoint ce lieu.

Des maîtres, enseignants renommés du Vovinam-Việt Võ Đạo sont issus de ce centre :

•Việt Nam : Nguyễn Văn Sen, Nguyễn Anh Dũng, Lưu Thăng, Nguyễn Tôn Khoa, Nguyễn Chánh Tứ, Võ Văn Tuấn, Phạm Thành Nam, Trần Văn Mỹ, Trần Văn Nhiêu, Tô Văn Vượng, Thái Quí Hưng…

• Etats Unis d’Amérique : Dương Viết Hùng, Nguyễn Văn Đỏ

• Allemagne : Đặng Hữu Hào, Nguyễn Văn Nhàn

En 1975, lorsque le Maître Lê Sáng était en camp de concentration durant 13 ans (1975-1988), les activités du Centre de Vovinam-Việt Võ Đạo Hùng Vương ont été interdites par le gouvernement communiste du Việt Nam jusqu’en 1990.

La personnalité du Maître Lê Sáng
(Extrait du texte écrit par Me Nguyễn Hồng Tâm) « Au-delà du pratiquant modèle de Vovinam-Việt Võ Đạo qui s’entraînaît pour vaincre les bassesses de l’âme et les faiblesses du corps, pour se construire une vie meilleure, Maître Lê Sáng se donnait comme responsabilité d’aider les autres et était prêt à se sacrifier pour servir le Vovinam, la société …

De plus, grâce à ses travaux de recherche incessante, il avait enrichi le système technique du Vovinam- Việt Võ Đạo afin de répondre aux nécessités d’un développement international, qui avait commencé par la France en 1973 …

En plus de ses talents dans les arts martiaux, de ses capacités dans le monde économique, excellent dirigeant, Maître Lê Sáng était aussi un grand poète. Ses textes, par sa très belle écriture, reflétaient émotion et esprit chevaleresque. Bon nombre de ses poèmes étaient transformés en chansons. Dans la vie, c’était un homme simple, vrai, utile pour son entourage, tolérant et patient avec les disciples, disponible quand ses parents avaient besoin de lui…

Après une période de maladie, Maître Lê Sáng a quitté ce monde à 3 heures du matin (heure du Vietnam) le 27-9-2010, correspondant au 20 Août de l’année du Tigre (Canh Dan), à 91 ans (âge vietnamien). La disparition du Maître Lê Sáng est une grande perte pour le monde des arts martiaux et pour tous les pratiquants de Vovinam- Việt Võ Đạo dans le monde ».

Les contributions de Maître Lê Sáng
En qualité de Patriarche, Maître Lê Sáng a apporté ses contributions à l’enrichissement dans les domaines techniques et philosophiques du Vovinam-Việt Võ Đạo:

Sur le plan technique

• Les techniques de stratégie (Chiến Lược) du numéro 11 au numéro 30.
• Les techniques de lutte (Vật) du numéro 16 au numéro 28.
• La recherche sur les « Quyền » comme : Long Hổ, Lão Mai, Lưỡng Nghi Kiếm Pháp (sabre) et Tứ Tượng Côn Pháp (bâton).

Sur le plan de la philosophie

Hinh1 Chuong4 VVD CuongYeuMaître Lê Sáng est la personne qui a pu promouvoir et mettre en œuvre des revues de 1966 à 1975. Au moins dix numéros spéciaux ont été publiés et largement diffusés dans le Vovinam- Việt Võ Đạo. On y trouve des exposés, des recherches, des textes sur la théorie, la philosophie… des auteurs connus comme : Lê Sáng, Trần Huy Phong, Nguyễn Văn Thư, Lê Văn Phúc, Phan Quỳnh, Ngô Hữu Liễn, Trịnh Ngọc Minh… Il y a également de nombreux sujets sélectionnés des multiples contributions des pratiquants et enseignants tels que le théâtre, la poésie, histoires, mémoires, …

1. Việt Võ Đạo với thế hệ thanh niên hiện đại (1966)
(Le Việt Võ Đạo et la jeunesse (1966).)

2. Việt Võ Đạo Nhập Môn (25-12-1969)
(L’initiation au Việt Võ Đạo (25-12-1969))

3. Việt Võ Đạo Cương Yếu (11-03-1970)
(L’essentiel du Việt Võ Đạo (11-03-1970))

4. Bão Trẻ, đặc san mùa thu (1970)
(Tempête d’enfants, Numéro spécial d’automne (1970))

5. Đặc san mùa xuân khai phá (Tân hợi 1971)
Numéro spécial de printemps (année du cochon 1971))

6. Vũ Trụ Quan-Nhân Sinh Quan (01-04-1971)
(Le concept homme-univers (01-04-1971))

7. Vovinam-Việt Võ Đạo Cương Yếu (28-05-1971)
(L’essentiel du Việt Võ Đạo (28-05-1971))

8. Chủ Thuyết Cách Mạng Tâm Thân Cương Yếu (25-11-1973)
(Théorie de la Révolution du Corps et de l’Esprit (25-11-1973))

9. Nhớ Nguồn (1973)
(Se rappeler de la source (1973))

10. Việt Võ Đạo với các thế hệ thanh niên hiện đại (11-01-1975)
(Le Việt Võ Đạo et la jeunesse actuelle (11-01-1975))

Traduit par maitre NGUYEN The Truong

Les Grands Maîtres

Maître fondateur Nguyen Loc

Maître fondateur Nguyen Loc

Le Maître Nguyen Lôc est né en 1912 (soit le 8 avril du calendrier lunaire) dans le village de Hau Bang, district de Thach That, province de Sòn Tày au nord du Vietnam. Cette région étant bordée de montagnes, le Maître Fondateur pouvait observer les fêtes montagnardes. Dans ces fêtes, se déroulaient des jeux de lutte où les participants devaient mettre leur adversaire « le dos à terre ». Dès son plus jeune âge, il est formé à la pratique martiale ainsi que philosophique. Sur les conseils de son maître, il parcourut le Vietnam pour compléter son enseignement auprès des Maîtres les plus compétents. Au cours de son long voyage, il recueille de précieux documents anciens, dispersés et méconnus. Le grand Maître Nguyen Lôc n’avait de cesse de chercher, d’apprendre et d’étudier …

Lire la suite

Maître Lê Sang

Maître Lê Sang

Biographie de Maître Lê Sáng (1920-2010) ceinture16 § Maître Patriarche Lê Sáng, né en 1920, a débuté dans le Vovinam VVD en 1940 à Hanoi Vietnam. § Il assurait les fonctions de Patriarche depuis 1964 jusqu’à 1986 et de 1990 jusqu’à sa mort (2010) § Il est décédé le 27/09/2010 au Vietnam, à 90 ans.

Lire la suite

Maître Trịnh Ngọc Minh

Maître Trịnh Ngọc Minh

Historique de Maître Trịnh Ngọc Minh (1939-1998) • Ceinture blanche suprême (2008) • Ceinture rouge 2ème degré (1973) • Directeur Technique de la région du centre du Vietnam (1967-1975). Maître Trịnh Ngọc Minh, de son vrai nom Trịnh Văn Mão, était décédé le 30 décembre 1998 (le 12 octobre de l’année du Tigre Mậu Dần) à Sài Gòn. Maître Trịnh Ngọc Minh était le fondateur du Vovinam-Việt Võ Đạo dans la région du Centre du Việt Nam. C’était un homme joyeuse, ouverte et vivante. Depuis son jeune âge, il vivait de manière autonome, travaillait pour suvenir les besoins de sa famille. Cette expérience de vie lui forgeait les vertus suivantes : la confiance, la perséverance et l’amour du travail. E

Lire la suite

Maître Trần Huy Quyền

Maître Trần Huy Quyền

Historique du Maître Trần Huy Quyền (1945-2001) • Ceinture blanche suprême (2008) • Ceinture rouge 1er degré (1989) • Fondateur du Vovinam-Việt Võ Đạo en Australie. • Vice-Président de la Fédération mondiale de Vovinam-VVĐ Maître Trần Huy Quyền avait débuté dans le Vovinam Việt Võ Đạo en 1960, dans le Centre principal du Vovinam – le centre situé sur la rue Trần Hưng Đạo, SaiGòn – dont l’enseignement était dispensé par les maîtres Lê Sáng et Trần Huy Phong. Très talentueux pour les arts martiaux, un an après (décembre 1961) il était sélectionné pour faire partie de l’équipe de démonstration à la salle Olimpic (le premier song luyện avec son condisciple Thái đen) à l’occasion d’une œuvre caritative pour recueillir des fonds au secours des victimes de l’inondation au sud est du Vietnam.

Lire la suite

Maître Mạnh Hoàng

Maître Mạnh Hoàng

Historique du Maître Mạnh Hoàng (1938-1967) • Ceinture blanche suprême (1996) • Ceinture rouge 1er degré (1964) • Président de la Commission des relations extérieures, membre fondateur du premier Conseil des maitres du Vovinam VVD en 1964. En 1960, Maître Mạnh Hoàng commençait à pratiquer le Vovinam Viet Vo Dao sur les conseils de son meilleur ami, Maître Trần Huy Phong. Grâce à ses bases très solides dans le judo et aux enseignements directs et spéciaux de Maître Trần Huy Phong, Maître Mạnh Hoàng avait franchi rapidement le niveau moyen dans le Vovinam Viet Vo Dao. En dehors de ses activités dans les arts martiaux, il enseignait les mathématiques et la physique-chimie dans les lycées de Saigon. De ce fait, avec un nombre de ses collègues enseignants comme les professeurs : Trần Huy Phong, Hoàng Quân, Đinh Đức Mậu, Nguyễn Văn Cường, Phan Quỳnh, Nguyễn Xuân Thiều, Mai Trung Hoa... ensemble, ils avaient créé le Centre pédagogique pour le Grand Public en 1961.

Lire la suite

Maître Tran Huy Phong

Maître Tran Huy Phong

Il rénove et transforme le Vovinam en Vovinam-Vietvodao, · Il rénove l'école Vovinam en la structurant en fédération nationale d'art martial, · Il crée le système de grades du Vovinam-Vietvodao · Il introduit le Vovinam-Vietvodao dans l'éducation nationale et les corps d'état (police, armée), · Il planifie rigoureusement l'étude du Vovinam et définit un programme d'enseignement officiel, · Il énonce les bases de la théorie et de la philosophie du Vovinam-Vietvodao : 10 principes fondamentaux, doctrine de l'harmonie entre la force et la souplesse, théorie de la révolution du corps et de l'esprit… · Il forme des centaines de maîtres, · Avant de s'éteindre en 1997, il crée la Fédération Mondiale de Vovinam-Vietvodao, le 1er Conseil Mondial des Maîtres et lègue de très nombreux documents à son disciple et frère Maître TRAN NGUYEN DAO…

Lire la suite