Maître Trần Huy Quyền

Matre Trn Huy QuynHistorique du Maître Trần Huy Quyền
(1945-2001)


• Ceinture blanche suprême (2008)
• Ceinture rouge 1er degré (1989)
• Fondateur du Vovinam-Việt Võ Đạo en Australie.
• Vice-Président de la Fédération mondiale de Vovinam-VVĐ


Maître Trần Huy Quyền, de son vrai nom Trần Ích Quyền, né le 24 décembre 1945, à Quần Phương Trung, district Hải Hậu, province Nam Định (Hà Nam Ninh), Nord Vietnam, était le cinquième d’une famille de 7 enfants. (Annotation 1)

Il grandissait dans un pays en pleine guerre – entre les révolutionnaires et le gouvernement colonialiste français, puis la lutte contrre la domination japonaise et la guerre entre les Việt Minh et les français (1946-1954) et la guerre entre le Nord et le Sud du Vietnam– Il n’avait pas eu beaucoup de chances dans sa jeunesse. Né sur le chemin vers la maternité, au pied du banyan à l’entrée du village (d’où son surnom de monsieur Banyan pour les memmbres de la famille), en l’absence de son père, sa mère s’était débrouillée pour couper le cordon et le ramenait à la maison.

A cette époque, sa famille était très pauvre ! A l’aniversaire de des 8 ans, il n’avait qu’une chemise marron et rêvait de pouvoir manger une orange ! Sa sœur était obligée de vendre ses vêtements et toute la famille renonçait de manger ce jour là pour pouvoir lui acheter une orange.

A l’âge de 9 ans (1954), sa famille et lui avaient migré au Centre du Vietnam, à Đà Nẵng, et quelques temps après, son père était transféré pour des raisons professionnelles à Ban Mê Thuột. De ce fait, il avait suivi ses frères à Saigon, et ils étaient hébergés chez des connaissances de la famille. A partir de ce jour, il avait perdu le bonheur de vivre dans un climat de famille, et était obligé de se prendre en main jusqu’à sa majorité.

Maître Trần Huy Quyền avait débuté dans le Vovinam Việt Võ Đạo en 1960, dans le Centre principal du Vovinam – le centre situé sur la rue Trần Hưng Đạo, SaiGòn – dont l’enseignement était dispensé par les maîtres Lê Sáng et Trần Huy Phong. Très talentueux pour les arts martiaux, un an après (décembre 1961) il était sélectionné pour faire partie de l’équipe de démonstration à la salle Olimpic (le premier song luyện avec son condisciple Thái đen) à l’occasion d’une œuvre caritative pour recueillir des fonds au secours des victimes de l’inondation au sud est du Vietnam.

En 1963, il revenait à Ban Mê Thuột pour rendre visite à sa famille et là, il il avait ouvert son premier centre d‘entraînement dans le camp militaire (Trại Sĩ quan Tạo Tác) à la demande des officiers du camp afin d’aider les jeunes à développer leurs capacités d’auto-défense. Parmi les pratiquants de ce centre, il y a un qui deviendra plus tard maître, c’est le petit frère de Maître Trần Huy Quyền , Maître Trần Nguyên Đạo.

En 1965, il était devenu l’un des premiers disciples du Vovinam-Việt Võ Đạo à être promus au titre d’instructeur par Maître Trần Huy Phong pour le Centre d’entraînement de la rue Vĩnh Viễn qui était aussi le siège de la fédération Vovinam, numéro 61 Vĩnh Viễn, Sài Gòn. Parmi les discioples promus en tant qu’instructeurs de sa promotion, il y avait : maître Nguyễn Văn Thái (Thái Đen), Lê Công Danh, Trần Văn Bé, Trần Văn Trung, Nguyễn Văn Thông…

Dans les années 1965-1975, il enseignait dans les centres suivants : Centre d’entraînement Cái Vồn-4ème régiment, Vĩnh Long, le 81ème régiment des parachutistes, le centre d’entraînement du lycée Hiếu Nghĩa Sài Gòn. Dans ce lycée, il occupait le poste d’enseignat de mathémathiques et de directeur du centre d’entraînement de Vovinam-Việt Võ Đạo.

Sur le plan des études, il avait un diplôme de mathématiques et exerçait le métier d’enseignant jusqu’en 1975. A cause de la situation d’un Vietnam en pleine guerre, il faisait son service militaire des années durant dans le corps armé des rangers.

En 1974 il s’était marié avec madame Trần Thị Ân et de cette union, 2 enfants ont vu le jour : une petite fille (1975, Trần Thị Quỳnh Anh) et un fils (1986, Trần Huy Quang).

En 1975, il était en camp de concentration pendant 6 longues années. Au début, il était enfermé dans la prison Chí Hoà (Sài Gòn) avec le maître Lê Sáng pendant 3 ans, puis il était transféré dans un autre endroi. 6 ans après, en 1981, il avait retrouvé la liberté.

En 1982, grâce à l’organisation de son frère, Maître Trần Huy Phong, avec sa famille et un groupe de condisciples, ils avaient réussi à quitter le pays. En octobre 1984, sa famille et lui s’étaient installés à Melbourne, dans l’état Victoria, Australie.

A peine arrivé en Australie, il commançait à œuvrer pour le développement du Vovinam-Việt Võ Đạo et participait activement aux activités de la communauté vietnamienne dans tous les domaines : culturels, médias, caritatifs, artistiques …

La première salle d’entraînement de Vovinmam-Việt Võ Đạo en Australie, c’était chez lui avec une dizaine de disciples puis le nombre d’élèves et de salles se développaient avec le temps pour s’implanter dans tout l’état de Cirginia. Il s’associait avec des maîtres sur place pour structurer la direction du Vovinam Viet Vo Dao à Melbourne (Maîtres Nguyễn Văn Thông, Lê Thành Nhân, Diệp Khôi), à Adelaide (Maître Phạm Thị Loan), à Sydney (Maître Lê Công Danh)... avec des milliers de pratiquants à travers l’Australie comme au temps de leur jeune âge à Saigon, Vietnam.

Il participait aussi dans les activités communautaires vietnamiens comme les cérémonies du Roi Hùng Vương, des deux Soeurs Trưng, les célébrations des fêtes des différents peuples (Momba) ...

Il était aussi le rédacteur en chef du journal Việt Nam Thời Nay sous les différents pseudonymes littéraires comme Bao Bất Đồng, Chu Văn, Vương Ngọc Yến ... le responsable des programmes de radio FM 97.4 sous le nom de Đông A Cư Sĩ, Mộ Dung Tiên Sinh, Trần Huy et Trần Văn .v.v A travers ces activités culturelles, il avait dynamiser les forums sur la démocratie vietnamienne, acquérant ainsi le respect de nombreuses personnalités politiques australiennes qui ne cessent de demander son avis sur les problèmes concernant le Vietnam.

Le 12 janvier 2001, Maître Trần Huy Quyền décéda à son domicile, dans la région de Sprinvale, état Victoria, Australie, à 56 ans.

La disparition du maître a créé de grandes émotions en laissant derrière lui l’image d’un maître aimant, joyeux, pliein de vie, simple.
Maître Trần huy Quyền est une étoile étincelante du Vovinam-Việt Võ Đạo. Il est entré dans l’histoire et est devenu un des modèles de la culture martiale Vovinam-Việt Võ Đạo.

Traduit par maitre NGUYEN The Truong

___________________________________________
(Annotation 1) : La famille de Maître Trần Huy Quyền

Maître Trần Huy Quyền était le 5ème d’une famille de 7 enfants, le 4ème étant son frère Maître Trần Huy Phong. Il avait aussi hérité de l’enseignement familial issu d’une longue tradition dans les arts martiaux. Ses frères et sœurs sont dans l’ordre ci-dessous:

1- Trần Thị Nguyệt
2- Trần Bản Quế (ceinture blanche suprême)
3- Trần Thế Tùng (Niveau Ceinture jaune – 1965)
4- Trần Huy Phong (1938-1997) (Patriarche)
5- Trần Huy Quyền (1945-2001) (Ceinture blanche suprême)
6- Trần Thiện Cơ (ceinture jaune – 1971)
7- Trần Nguyên Đạo (ceinture rouge 3ème degré)

La plupart de ses frères sont tous des des disciples du Vovinam-Việt Võ Đạo, à commencer par Maître Trần Huy Phong. Chacun contribue à la discipline en fonction de ses capacités. Le fait d’avoir un frère occupant des postes importants n’est pas un avantage pour les autres membres de la famille. La règle d’impartialité est de mise. Ceci est du à la tradition et à l’enseignement familial. Les dencendants de la famille Trần se doivent de respecter les 5 comportements moraux suivants :

• Se débrouller par soi-même
• Se forger, s’autoformer
• Se créer une vitalité pour surmonter les obstacles de la vie
• S’établir
• Se maîtriser.

Les Grands Maîtres

Maître fondateur Nguyen Loc

Maître fondateur Nguyen Loc

Le Maître Nguyen Lôc est né en 1912 (soit le 8 avril du calendrier lunaire) dans le village de Hau Bang, district de Thach That, province de Sòn Tày au nord du Vietnam. Cette région étant bordée de montagnes, le Maître Fondateur pouvait observer les fêtes montagnardes. Dans ces fêtes, se déroulaient des jeux de lutte où les participants devaient mettre leur adversaire « le dos à terre ». Dès son plus jeune âge, il est formé à la pratique martiale ainsi que philosophique. Sur les conseils de son maître, il parcourut le Vietnam pour compléter son enseignement auprès des Maîtres les plus compétents. Au cours de son long voyage, il recueille de précieux documents anciens, dispersés et méconnus. Le grand Maître Nguyen Lôc n’avait de cesse de chercher, d’apprendre et d’étudier …

Lire la suite

Maître Lê Sang

Maître Lê Sang

Biographie de Maître Lê Sáng (1920-2010) ceinture16 § Maître Patriarche Lê Sáng, né en 1920, a débuté dans le Vovinam VVD en 1940 à Hanoi Vietnam. § Il assurait les fonctions de Patriarche depuis 1964 jusqu’à 1986 et de 1990 jusqu’à sa mort (2010) § Il est décédé le 27/09/2010 au Vietnam, à 90 ans.

Lire la suite

Maître Trịnh Ngọc Minh

Maître Trịnh Ngọc Minh

Historique de Maître Trịnh Ngọc Minh (1939-1998) • Ceinture blanche suprême (2008) • Ceinture rouge 2ème degré (1973) • Directeur Technique de la région du centre du Vietnam (1967-1975). Maître Trịnh Ngọc Minh, de son vrai nom Trịnh Văn Mão, était décédé le 30 décembre 1998 (le 12 octobre de l’année du Tigre Mậu Dần) à Sài Gòn. Maître Trịnh Ngọc Minh était le fondateur du Vovinam-Việt Võ Đạo dans la région du Centre du Việt Nam. C’était un homme joyeuse, ouverte et vivante. Depuis son jeune âge, il vivait de manière autonome, travaillait pour suvenir les besoins de sa famille. Cette expérience de vie lui forgeait les vertus suivantes : la confiance, la perséverance et l’amour du travail. E

Lire la suite

Maître Trần Huy Quyền

Maître Trần Huy Quyền

Historique du Maître Trần Huy Quyền (1945-2001) • Ceinture blanche suprême (2008) • Ceinture rouge 1er degré (1989) • Fondateur du Vovinam-Việt Võ Đạo en Australie. • Vice-Président de la Fédération mondiale de Vovinam-VVĐ Maître Trần Huy Quyền avait débuté dans le Vovinam Việt Võ Đạo en 1960, dans le Centre principal du Vovinam – le centre situé sur la rue Trần Hưng Đạo, SaiGòn – dont l’enseignement était dispensé par les maîtres Lê Sáng et Trần Huy Phong. Très talentueux pour les arts martiaux, un an après (décembre 1961) il était sélectionné pour faire partie de l’équipe de démonstration à la salle Olimpic (le premier song luyện avec son condisciple Thái đen) à l’occasion d’une œuvre caritative pour recueillir des fonds au secours des victimes de l’inondation au sud est du Vietnam.

Lire la suite

Maître Mạnh Hoàng

Maître Mạnh Hoàng

Historique du Maître Mạnh Hoàng (1938-1967) • Ceinture blanche suprême (1996) • Ceinture rouge 1er degré (1964) • Président de la Commission des relations extérieures, membre fondateur du premier Conseil des maitres du Vovinam VVD en 1964. En 1960, Maître Mạnh Hoàng commençait à pratiquer le Vovinam Viet Vo Dao sur les conseils de son meilleur ami, Maître Trần Huy Phong. Grâce à ses bases très solides dans le judo et aux enseignements directs et spéciaux de Maître Trần Huy Phong, Maître Mạnh Hoàng avait franchi rapidement le niveau moyen dans le Vovinam Viet Vo Dao. En dehors de ses activités dans les arts martiaux, il enseignait les mathématiques et la physique-chimie dans les lycées de Saigon. De ce fait, avec un nombre de ses collègues enseignants comme les professeurs : Trần Huy Phong, Hoàng Quân, Đinh Đức Mậu, Nguyễn Văn Cường, Phan Quỳnh, Nguyễn Xuân Thiều, Mai Trung Hoa... ensemble, ils avaient créé le Centre pédagogique pour le Grand Public en 1961.

Lire la suite

Maître Tran Huy Phong

Maître Tran Huy Phong

Il rénove et transforme le Vovinam en Vovinam-Vietvodao, · Il rénove l'école Vovinam en la structurant en fédération nationale d'art martial, · Il crée le système de grades du Vovinam-Vietvodao · Il introduit le Vovinam-Vietvodao dans l'éducation nationale et les corps d'état (police, armée), · Il planifie rigoureusement l'étude du Vovinam et définit un programme d'enseignement officiel, · Il énonce les bases de la théorie et de la philosophie du Vovinam-Vietvodao : 10 principes fondamentaux, doctrine de l'harmonie entre la force et la souplesse, théorie de la révolution du corps et de l'esprit… · Il forme des centaines de maîtres, · Avant de s'éteindre en 1997, il crée la Fédération Mondiale de Vovinam-Vietvodao, le 1er Conseil Mondial des Maîtres et lègue de très nombreux documents à son disciple et frère Maître TRAN NGUYEN DAO…

Lire la suite